Accueil / Actualités / Association scientifique marocaine : Cinq lycéens marocains à la conquête de l’espace
Les participants marocains à l'édition 2015 du Space Camp» en Alabama, suscitant l'admiration des responsables et la curiosité des médias locaux. Ph : MAP

Association scientifique marocaine : Cinq lycéens marocains à la conquête de l’espace

Association scientifique marocaine.
Les participants marocains au programme, âgés entre 15 et 18 ans et originaires de Rabat, Fès, Salé, Tanger et Tétouan, avaient remporté un concours conçu en collaboration notamment avec l’Association scientifique marocaine, selon lequel les candidats devaient réaliser une courte vidéo expliquant, en langue anglaise, un phénomène scientifique de leur choix, a expliqué Fatima-Zahra Aboukir, la responsable du programme qui encadre les participants.

Les vidéos retenues tentaient de vulgariser des phénomènes allant du flux et reflux jusqu’aux positions et significations des différentes constellations en passant par les diverses forces physiques qui gouvernent l’univers, ou encore l’hypothétique présence de vie en dehors de la Terre, ont précisé les participants.

Expliquant le processus de sélection, Fatima-Zahra Aboukir a indiqué que parmi une centaine de vidéos en compétition, un jury spécialisé a sélectionné les 20 meilleures, alors qu’un vote en ligne a désigné les 10 finalistes, dont cinq ont décroché leurs billets à Huntsville suite à un entretien.

Lors de leur séjour aux Etats-Unis, les étudiants marocains suivent des cours de formation et de familiarisation avec les concepts de l’astronomie, notamment des cours sur l’histoire de l’exploration spatiale, l’ingénierie spatiale, la construction des navettes spatiales et le fonctionnement des télescopes, ainsi que des simulations de vol, et l’initiation au pilotage et aux responsabilités de l’astronaute.

Contacté par la MAP, le responsable du groupe, Eran Naigelkirk, a souligné que «le groupe marocain réussit une participation de qualité à l’édition 2015 du Space Camp», ajoutant que les membres du groupe ont fait montre d’«un remarquable enthousiasme et d’une capacité d’apprentissage distinguée».

Pour leur part, les jeunes scientifiques représentant le Maroc ont été unanimes à souligner l’apport particulier de cette expérience à leur formation, leur épanouissement social, culturel et scientifique, voire même à leurs choix académiques et professionnels dans l’avenir.

«Space Camp est une expérience unique qui pourrait s’avérer le meilleur choix pour un jeune accro des sciences», a indiqué Salima Soufi, la participante slaouie.

De son côté, Mehdi Barramou, de Fès, a déclaré qu’«à travers les expérimentations et les simulations, Space Camp m’a poussé au-delà de mes limites, mais a également renforcé mon engouement pour les sciences. Maintenant, je suis plus que jamais résolu à devenir astronaute».

Même son de cloche chez le Tangérois Mehdi Benammi, qui a relevé que l’expérience a été à la hauteur des attentes, pleine d’actions et de défis, tout en demeurant passionnante et agréable. «Grâce aux différentes activités et missions ( ) Space Camp m’a aidé à réaliser l’objectif même de la conquête de l’espace : la découverte de l’inconnu».

Ce camp fait partie d’un programme développé par l’ambassade US au Maroc, le Morocco Science Lab Initiative, qui vise à promouvoir les sciences parmi les jeunes en aiguisant leur intérêt pour les spécialisations et les phénomènes scientifiques, à travers des rencontres avec les scientifiques internationaux et l’organisation d’ateliers d’apprentissage dans une atmosphère agréable.

Outre les lycéens marocains, l’aventure Space Camp connaît la participation de jeunes venus des quatre coins des Etats-Unis, du Canada, de la Chine, de la Corée du Sud et de l’Inde.

http://www.lematin.ma/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

l’Histoire du Maroc comme creuset de migrations et de brassage

Des collégiens d’Imlichil bénéficient d’un atelier pédagogique sur « l’Histoire du Maroc comme creuset de ...

Latifa Ibn Ziaten au Maroc pour mettre en place un projet éducatif au service du vivre ensemble

ENGAGEMENT – En 2012, le militaire Imad Ibn Ziaten était la première victime du ...

Les attentes urgentissimes de la jeunesse

Nos jeunes éprouvent le sentiment d’être quantité négligeable, considérés comme des figurants, des consommateurs, ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x