Accueil / Actualités / Accès des femmes en situation difficile aux activités génératrices de revenus

Accès des femmes en situation difficile aux activités génératrices de revenus

Caravane à Marrakech en faveur d’un meilleur accès des femmes en situation difficile aux activités génératrices de revenus

Marrakech – Le réseau “Autonomisation & Droits” créé par Search for Common Ground Maroc (SFCG-M), a organisé, jeudi à Marrakech, une caravane de sensibilisation en faveur d’un meilleur accès des femmes en situation difficile aux activités génératrices de revenus pour promouvoir leurs autonomisations socio-économiques.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un programme d’envergure initié par SFCG-M : Tout le monde gagne: promouvoir l’autonomisation socio-économique de la femme au Maroc , financé par le Middle East Partnership Initiative, qui a abouti notamment à la création en février dernier du réseau Autonomisation et droits constitué d’associations et de coopératives œuvrant pour plaider en faveur de l’accès des femmes à leurs droits sociaux, économiques et culturels.

Dans une déclaration à la MAP, la présidente du projet Tout le monde gagne , Nada Diouri, a précisé que cette caravane qui s’est élancée de Ouazzane et traversera les villes de Fès, Azrou, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir avant de s’arrêter à Laâyoune, consiste en un travail de sensibilisation des femmes à la création et la gestion des coopératives, ainsi que le recueil des différents obstacles rencontrés par elles durant ce processus.

De son côté, le responsable de l’Association Ennakhil à Marrakech, Hassan Naji, a souligné que cette rencontre constitue une occasion pour les associations et les coopératives de renforcer leurs capacités en vue de défendre leurs projets et présenter leurs obstacles rencontrés en matière de commercialisation de leurs produits.

Lors de cette rencontre, les participants ont abordé plusieurs thèmes ayant trait notamment à la situation des femmes et plus spécialement celles en situation difficile (veuves, divorcées, handicapées, mères célibataires, immigrées), les programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain INDH et les activités génératrices de revenus.

Depuis 2001, l’organisation Search for Common Ground travaille au Maroc aux côtés de la société civile, en faveur de l’instauration d’une culture du respect mutuel et du dialogue. L’organisation œuvre à promouvoir une société dans laquelle la voix de tout le monde est entendue, tout en renforçant le potentiel individuel des populations, des organisations, des instances, des institutions et des gouvernements. L’objectif est de favoriser le travail associatif et la résolution des conflits d’une manière non-violente.
http://www.lemag.ma/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

«L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Entretien avec la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet ...

Le coup de pouce allemand aux ONG d’aide à la jeunesse

Toute cette semaine, une délégation allemande de l’association berlinoise Transnational Corridors, présidée par Rachid ...

9ème édition du Prix «Terre de femmes» : Trois Marocaines récompensées pour leurs projets environnementaux

Ce prix a pour but de rappeler le rôle essentiel de la nature. C’est ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x