Accueil / Actualités / Droits humains / Droits de la femme / Compétition de plaidoyer des droits des femmes

Compétition de plaidoyer des droits des femmes

Dans le cadre de la clôture de la campagne de plaidoyer des droits des femmes, qui a atteint 500 jeunes universitaires de Rabat, Casablanca et Marrakech, l’association Jossour Forum des femmes marocaines, en partenariat avec le MEPI, Middle East Partnership Initiative, organise le 23 juillet 2016 vers 15h à l’EGE à Rabat, la compétition de plaidoyer des droits des femmes.
Cette occasion permettra à tous(es) les étudiants(es) des universités et écoles ou d’associations qui ont bénéficié des formations en matière de droits des femmes, des techniques de plaidoyer dans les réseaux sociaux, l’organisation des événement d’y participer . En usant des outils inculqués, JossourFFM encourage la créativité et l’innovation dans le domaine du plaidoyer pour les droits des femmes.

Les thématiques de la compétition reposent sur trois volets du plaidoyer, dont le jury sera composé d’artistes, poètes, partenaires et militants. Nous avons le plaisir de vous inviter à assister aux travaux de cette clôture, le samedi 23 juillet à partir de 15h30.
Un premier prix sera décerné à la meilleure participation au plaidoyer Culturel soit en interprétant une pièce de théâtre, soit en jouant un show sur les droits des femmes ou une poésie.

Un deuxième prix sera réservée à la catégorie du plaidoyer Digital : les jeunes peuvent faire reportage ou un court-métrage, ils peuvent réaliser une vidéo ou une caricature .

Et le troisième prix sera consacrée au plaidoyer juridique, dans cette catégorie les jeunes peuvent participer à travers une simulation de tribunal ou proposer des recommandations ou amendements de textes de lois relatif aux droits des femmes

Lors de cette cérémonie de clôture, l’association Jossour Forum des femmes marocaines remettra les certificats de formation aux bénéficiaires ainsi que des prix ou trophées pour les meilleures prestations.

La formation s’est attelée aux droits juridiques, en particulier ceux afférents aux femmes, à la Constitution de 2011, à l’égalité des sexes et à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Dans le volet communication, les trois groupes ont appris à reconsidérer certains points et mécanismes essentiels des réseaux sociaux, les mécanismes de prise de parole en public, les médias…

Les 60 étudiants des trois villes ont organisé trois événements réussies dans leur université : ceux de rabat se sont intéressé à la mise en œuvre de l’Autorité pour la Parité pour la Parité et la Lutte contre toutes formes de Discrimination, le 5 mai 2016 à EGE, ceux de Marrakech ont débattu de différents axes sur la violence à l’égard des femmes , le 4 juin à GEC école de Management et ceux de Casa ont ouvert le débat sur la perception des jeunes de l’égalité , le 4 juillet 2016 à EFE.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Association Africa Run, vos vieilles baskets valent de l’or

L’association Africa Run qui collecte des chaussures de sport usagées destinées aux campagnes africaines cherche ...

Plus de 6 milliards de DH accordés annuellement aux associations

Le montant global du financement public accordé annuellement par les départements ministériels, les établissements ...

Jeunesse et action associative : Le projet de loi d’un Conseil consultatif de la jeunesse adopté

Le bout du tunnel pour le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x