Accueil / Actualités / Droits humains / Droits de la femme / Concours artistique : Le plaidoyer des droits des femmes à l’ère digitale

Concours artistique : Le plaidoyer des droits des femmes à l’ère digitale

Dans le cadre de ses activités, particulièrement, la campagne de plaidoyer des Droits de jeunes femmes à l’ère digitale, l’association Jossour forum des femmes marocaines organise, en partenariat avec l’Ambassade du Canada, un concours artistique de plaidoyer sur les droits économiques, sociaux, politiques et environnementaux au profit de jeunes marocains(es) ou étrangers résidents au Maroc, âgés(es) de 15 à 35 ans. L’objectif est d’amener les jeunes à une réflexion sur les thématiques des droits des femmes tels que le droit à l’intégrité, le droit au travail, le droit à la propriété, le droit à l’éducation, la liberté de vivre à l’abri du rôle de genre stéréotypé et de statut social et enfin, la liberté de vivre à l’abri des violences.
Ce projet innovateur rentre dans le cadre de la Journée internationale de la femme, commémorée annuellement le 8 mars et du 150ème anniversaire du Canada.
Depuis longtemps, le Canada collabore avec des partenaires internationaux pour promouvoir le pluralisme pacifique, protéger les droits de la personne et promouvoir l’égalité entre les sexes. La célébration du ses centenaire de la création de la Confédération canadienne veut mettre en valeur des thèmes orientés sur la diversité, l’inclusion et la participation des jeunes.
A travers cet événement, il est question de sensibiliser, d’ancrer et d’attiser la créativité des jeunes, via les nouvelles technologies, tant prisées par cette génération, sur un créneau qui a de plus en plus besoin de prise de conscience autrement que par les anciens outils et méthodes informatifs.
La durée du concours a commencé le 10 février et elle a été clôturé le 20 mars à 23h 59 min, l’association JososurFFM a reçues 10 vidéos qui sont actuellement en compétition, des jeunes de Marrakech, Agadir, ImenTanout, Rabat, Mohammedia, Casa, Ouarzazate. Les participants(es) à cette compétition ont formé des équipes d’une à 5 personnes, pour concevoir une vidéo sur les droits des femmes qui sont présenté dans le site web de l’association et le siteweb http://jossourffm-maroc.com/ de l’ambassade du Canada.
Depuis le 21 mars, les jeunes sont entrain de partager leurs vidéos à travers les réseaux sociaux pour recueillir les voix du public, cette étape de promotion des vidéos sera clôturée le 25 mars à 12h. Les votes sont effectués à travers le formulaire suivant https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeqBSqHNybQeijZCYswcokzq_d80zcszvCU1fpGWqirpz1X0Q/viewform
Les 10 finalistes seront jugés par un jury composé d’artistes, réalisateurs, journalistes, militant (e) s des droits humains sur la qualité du scénario, de la réalisation (cadrage, lumière, prises de vues etc.) du montage mais également sur le respect des thématiques, sur le choix du titre et surtout sur la pertinence du message. Toutes les conditions ainsi que le formulaire d’inscription sont dans le site de l’association Jossour forum des femmes marocaines.
Plusieurs prix seront octroyés aux équipes réalisatrices du clip vidéo, il y aura également remise de certificats aux participants.
• « Prix du jury » :1ère place annoncée après la délibération des membres du jury.
• « Prix du Public » :2ème place annoncée après le tri des votes recueillis des votes d’internet et les réseaux sociaux à travers le formulaire.
• « Coup de Cœur du jury» : 3ème place annoncée après la délibération du jury.
A cet effet, il faut mentionner qu’un partenariat a été négocié avec ISMAC : C’est un établissement public universitaire de formation qui est conçu avant tout, comme un studio de production ouvert sur l’univers de la création audiovisuelle et cinématographique : scénario, image, son, production, réalisation et montage.
L’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel et du Cinéma, qui contribuera dans le cadre de l’accompagnement pédagogique et scientifique des jeunes par des jurys et experts et hébergera la cérémonie du concours artistique le Samedi 25 mars à 14h00 à l’ISMAC , situé à Medinat Irfane.( programme ci-joint)
Vidéo 1 : Refraction : réalisé par Houcine Boussabre

Vidéo 2 : Elle : réalisée par Hiba Srayi

Vidéo 3 : لالتحرش : réalisée par Najia Zakrani- Hassania Lachgar- Bouchra Abouhane

Vidéo 4 : Cigarette : réalisé par Abdelwahed Echahi-Salah Eddine Labkine- Youssef Laghlidi

Vidéo 5 : I am : réalisé par Soufian Askari

Vidéo 6 : Un Tollé Rable : réalisé par Mehdi Bouzoubaâ-Salma Bensouda Koraichi- Anouar Ait Rahou

Vidéo 7 : Egalité : réalisé par Zineb Khachani-Safae Aoujil

Vidéo 8 : Autrement : réalisé GEC Marrakech -Meriam Boudinare-Salah Charef- Ibrahim Moutia-Hanaa Arib-Rokaya Baakrim-Mlika Ifrah-Mariam El Gharassi-Atika Ech Charquy-Nezha el Baait-Mehdi Kabak

Vidéo 9 : la violence contre les femmes : Zalai Yazid- Charouif Yassine

Vidéo 10 : Droits Violés : Benaacher Soufiane

A propos de Jossour Forum des Femmes Marocaines:
Jossour, une association à but non lucratif fondée en juillet 1995 par des militantes et des potentialités actives sur le terrain, a pour objectif le renforcement des compétences des femmes marocaines en vue d’une meilleure participation et investissement de l’espace public à tous les niveaux, économique, social, juridique, culturel et environnemental. Des champs qu’elle a pu investir au cours des 20 dernières années pour une meilleure visibilité des citoyennes dans les postes de prise de décision. Dans cette optique, Jossour FFM mène des actions de plaidoyer et de proximité afin de promouvoir les valeurs et les principes de la citoyenneté réelle et effective, d’encourager l’autonomisation des jeunes et le réseautage entre les femmes. Sa recherche action vise une modernisation des outils et des mécanismes d’apprentissage et de suivi en marge d’un meilleur plaidoyer auprès des autorités et des partis politiques.
Jossour est membre fondatrice du réseau « Printemps de la dignité » pour la révision du code pénal, elle assure la coordination de la coalition « Printemps des femmes pour la démocratie et l’égalité » regroupant différents acteurs de la société civile pour la défense des droits des femmes selon la nouvelle Constitution. Au niveau international, JossourFFM est membre du réseau arabe des organisations féminines AISHA et assure la vice-coordination de la partie marocaine, Membre du réseau des femmes chercheures africaines, Membre du réseau Karama, réseau de femmes arabes de la région MENA, œuvrant pour la promotion des Droits des Femmes…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Association Africa Run, vos vieilles baskets valent de l’or

L’association Africa Run qui collecte des chaussures de sport usagées destinées aux campagnes africaines cherche ...

Plus de 6 milliards de DH accordés annuellement aux associations

Le montant global du financement public accordé annuellement par les départements ministériels, les établissements ...

Jeunesse et action associative : Le projet de loi d’un Conseil consultatif de la jeunesse adopté

Le bout du tunnel pour le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x