Accueil / Santé / De l’hôpital au Maroc : sept jeunes Marnais vont suivre le marathon des sables
A droite, les 2 coureurs rémois avec 2 des jeunes "aventuriers" © Radio France - Philippe Rey-Gorez

De l’hôpital au Maroc : sept jeunes Marnais vont suivre le marathon des sables

Sept jeunes Marnais de 16 à 18 ans s’envolent ce mercredi pour le Maroc.Touchés par le cancer ou la leucémie, ils sont en rémission. Grâce à l’association Roseau de Reims, ils vont suivre pendant quelques jours deux Rémois qui participent au marathon des sables.

Ils sont en rémission, c’est-à-dire guéris après avoir lutté contre le cancer ou la leucémie. Sept jeunes Marnais partent ce mercredi pour le Maroc. Ils vont suivre le marathon des sables, et en particulier soutenir deux Rémois qui y participent.

C’est ce qu’on appelle une course extrême : les participants doivent parcourir quelques 240 kilomètres au total, sur sept jours : quatre marathons et une course de près de 80 kilomètres, en autonomie totale, c’est-à-dire que les concurrents portent eux même leur ravitaillement. Pour faire bonne mesure, les températures avoisinent les 50 degrés…L’épreuve a commencé dimanche. Grace à l’association Roseau, qui mène des actions auprès des enfants hospitalisés à Reims, les sept jeunes Marnais vont passer quatre jours sur place, avec quatre accompagnatrices.

« Le rapport entre les enfants qui se battent contre la maladie et les sportifs est assez proche » – Catherine Besson, une des accompagnatrices

Pour Catherine Besson, une des accompagnatrices, le lien entre ces enfants et les concurrents est presque une évidence : « il faut savoir tomber, il y a des coups de déprime, on a mal, mais on se relève, on continue et on poursuit ».

Une vraie aventure

Leur première nuit marocaine, les jeunes Marnais vont la passer à l’hôtel, mais ensuite, ce sera des bivouacs, en suivant la caravane. Autrement dit, l’aventure, dans le Sahara ! Estelle, la seule majeure du groupe, vient d’avoir 18 ans, et ne cache pas son impatience : _« le Sahara, c’est vraiment un truc à voir, ça va être une expérience unique ! »
_

Les deux coureurs rémois engagés sur le marathon des sables, sont déjà sur place. Ils se connaissent bien et pour cause, puisque Jean et Sébastien Da Costa sont père et fils. Pour Sébastien, la présence des enfants, le fait de les retrouver le soir, est une motivation supplémentaire : « on aura des difficultés, c’est certain, mais quand on sait ce qu’ont subi ces enfants, on se dit que notre souffrance est minime. D’être avec eux à l’arrivée finale, ça va être un grand moment ». _*Les enfants pourront en effet parcourir *_le dernier kilomètre de la dernière épreuve avec les sportifs engagés. Ce sera samedi prochain.

L’association Roseau a été créée en 1991 par des médecins de l’hôpital des enfants de Reims et des parents d’enfants malades. Une de ses missions est de* _ »maintenir la communication avec le monde extérieur. »_*

https://www.francebleu.fr
Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne
Mercredi 12 avril 2017 à 3:31

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Aider les enfants marocains: Copains depuis le lycée, ils participent au 4L Trophy

Le 15 février, la 21e édition du raid partira de Biarritz pour le désert ...

205 humanitaires, une association valericaine pour le partage de cultures

L’association 205 humanitaire va partir à Tanger d’ici 3 semaines. La conclusion d’un an ...

Naissance de l’Association « Par-delà les remparts… »

Par-delà les remparts est le nom de l’association de jeunes qui s’est créée ce ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x