Accueil / Jeunesse / Du Maroc à La Corée du sud: ils parcourent le monde pour valoriser la jeunesse

Du Maroc à La Corée du sud: ils parcourent le monde pour valoriser la jeunesse

Montrer que les jeunes sont, eux aussi, plein de ressources et capables d’occuper des postes importants. C’est ce que veulent prouver Jim Pasquet et Yanis Lammari, avec leur projet Youth ID.
Youth ID, c’est le nom du projet qui les fait voyager aux quatre coins du monde. Jim Pasquet, de Vitré (Ille-et-Vilaine) et Yanis Lammari, de Paris, âgés tous les deux de 24 ans, se sont rencontrés il y a un an dans leur école de commerce, à Toulouse. Leur projet est né du constat que les jeunes n’avaient pas suffisamment accès aux postes à responsabilité, dans les entreprises et plus largement dans la société en général.
« On parle toujours d’expérience. Mais les moins de 35 ans peuvent apporter d’autres choses : la maîtrise des outils informatiques, une connaissance particulière du développement durable, une vision différente », explique Yanis, avec la volonté de convaincre. Près de lui, Jim abonde : « Nous avions le même ressenti : celui qu’être jeune est un frein pour donner son avis, faire entendre ses idées. »
Quatre continents
Les deux amis ont décidé d’interrompre leurs études pendant un an, pour voyager et voir quelle place est donnée à la jeunesse dans d’autres pays. Ils ont commencé, fin février, par le Maroc, Israël et la Palestine.
Après un bref retour en France, ils repartent ce samedi 15 avril pour la Suisse, avant de continuer en Belgique et aux Pays-Bas. Ils passeront aussi par l’Asie, la Russie ou encore les États-Unis. Au total, leur périple va durer jusqu’à la rentrée de septembre.
Le duo séjourne quinze à vingt jours dans chacun des pays visités, avec la volonté de rencontrer des gens. « Nous commençons par un micro-trottoir pour savoir comment la population perçoit la jeunesse, puis nous donnons quelques chiffres représentatifs. Nous interviewons ensuite un « décideur », une personne de moins de 35 ans qui a pris des responsabilités. Nous présentons aussi des initiatives lancées par des jeunes, avant de rencontrer un élu local », résume Jim.
En direct
Leur tour du monde est raconté, en direct, sur leur site Internet. Parmi les trois premiers pays visités, le duo a déjà observé des différences dans la perception de la jeunesse. « Au Maroc, par exemple, les jeunes sont trop souvent considérés comme paresseux. Pourtant, nous avons trouvé la nouvelle génération dynamique », souligne Jim. Les jeunes hommes souhaitent finir leur périple par la France, « pour proposer des solutions ».
En septembre, Jim et Yanis vont reprendre leurs études. Par la suite, ils envisagent de lancer une « activité de conseil aux entreprises pour mieux intégrer les jeunes ».

http://jactiv.ouest-france.fr/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

205 humanitaires, une association valericaine pour le partage de cultures

L’association 205 humanitaire va partir à Tanger d’ici 3 semaines. La conclusion d’un an ...

Naissance de l’Association “Par-delà les remparts…”

Par-delà les remparts est le nom de l’association de jeunes qui s’est créée ce ...

Leïla Slimani : 4 leçons à tirer de “Sexe et mensonges”

NOUS L’AVONS LU – Le nouveau livre de la lauréate du Prix Goncourt 2016 ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x