Accueil / Migration / Les migrants ont désormais leur festival

Les migrants ont désormais leur festival

La ville du détroit accueille, du 27 au 30 avril, la première édition du Festival des arts des migrants, avec au menu une panoplie d’activités puisant dans différentes formes d’expression artistique. Initiée par l’association «Tadamon» pour l’aide aux enfants en situation difficile, en partenariat avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, la Direction régionale de la jeunesse et des sports de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le centre Tanger accueil migrants, cette manifestation artistique ambitionne de servir de plateforme permettant de mettre en valeur le riche patrimoine culturel des migrants talentueux.

Le festival a aussi pour objectif de contribuer à renforcer leur rayonnement national en favorisant les savoirs, mais aussi de promouvoir la diversité, l’influence et le métissage culturels entre l’Afrique et les autres civilisations. Cet évènement entend contribuer à la concrétisation de la politique migratoire et de la stratégie nationale d’immigration et d’asile du Maroc, ainsi qu’aux efforts des différents acteurs œuvrant dans le domaine de la migration dans la perspective d’assurer une intégration réussie des migrants et des réfugiés. Ce festival, qui s’ouvre à plusieurs formes d’expression artistique, dont le théâtre, le chant, la danse, les arts plastiques et le folklore, prévoit, entre autres, des rencontres interculturelles entre artistes, des ateliers créatifs, un carnaval, une exposition et la présentation de pièces théâtrales. Selon les organisateurs, chaque individu a le droit de chercher et de nouer des liens avec sa culture d’origine, une condition favorable à l’affirmation de l’identité et à l’intégration qui suppose une connaissance de soi et de ses origines, dans la perspective de favoriser une intégration réfléchie, assumée et réussie.
Dans le même contexte, les organisateurs ont mis l’accent sur l’importance de mettre en lumière la culture et la civilisation des migrants pour favoriser le dépassement des préjugés et évacuer les questionnements profonds, ainsi que l’apport non négligeable que jouent les migrants dans le rapprochement des peuples, des civilisations et des cultures.

http://lematin.ma

Un commentaire

  1. SOUARY Khadija

    bonjour le matin,

    Merci de faire votre travail avant de publier un article avec pour titre « les migrants ont désormais leur festival » . Depuis 2010 le GADEM organise le festival Migrant scène Rabat qui est entièrement dédié à la question migratoire et où l’échange interculturel est de mise! Si je salue l’initiative de « Tadamon », il n’en reste pas moins que d’autres associations ont déjà proposer la même chose dans d’autres villes, je pense notamment à la FOO. Alors « A Tanger les migrants ont désormais leur festival » serait plus juste!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Association Africa Run, vos vieilles baskets valent de l’or

L’association Africa Run qui collecte des chaussures de sport usagées destinées aux campagnes africaines cherche ...

Plus de 6 milliards de DH accordés annuellement aux associations

Le montant global du financement public accordé annuellement par les départements ministériels, les établissements ...

Jeunesse et action associative : Le projet de loi d’un Conseil consultatif de la jeunesse adopté

Le bout du tunnel pour le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x