Accueil / Actualités / Développement / L’ONG de Phalsbourg, Anne-Marie, sœur du monde, aide les enfants du Maroc
Ilia, Anne-Marie et Maryse préparent des valises de fournitures scolaires. Photo RL

L’ONG de Phalsbourg, Anne-Marie, sœur du monde, aide les enfants du Maroc

L’ONG humanitaire Anne-Marie, sœur du monde, poursuit son action de solidarité avec une nouvelle destination : le Maroc, en direction d’un centre d’accueil pour enfants.

Forte de son expérience acquise lors de l’organisation de convois humanitaires à destination de pays tels que Madagascar, la Tunisie, l’Ukraine et tant d’autres, l’ONG Anne-Marie sœur du monde vient d’ajouter une nouvelle destination à son action en faveur des démunis : le Maroc.
Pour cette première opération en faveur de ce pays, l’ONG vient d’expédier plusieurs valises chargées de fournitures scolaires à destination du centre d’accueil Ettoufoula Essaida, implanté à Oujda, située à 500 km à l’est de la capitale, Rabat, non loin de la frontière algérienne.
C’est lors d’un voyage récent au Maroc que Maryse, membre de l’ONG humanitaire, a rencontré Mohamed Merzouki, un des responsables de l’association gérant le centre Ettoufoula Essaïda, qui signifie « enfance heureuse », membre de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance dont le siège est à Rabat.
L’association gère le centre librement depuis 2008, et accueille une soixantaine d’élèves dont les parents veufs sont en situation précaire. Ce centre, qui accueille des élèves de 12 à 18 ans, de tous niveaux scolaires, jusqu’au baccalauréat, a pour rôle d’accueillir les enfants en leur assurant l’hébergement, la nourriture, les frais de scolarité, éventuellement leur tenue vestimentaire, et leur assurer des cours de soutien pédagogique en dehors des heures de scolarité normales.
Des dons pour faire fonctionner le centre
« Les moyens financiers du centre proviennent à 60 % de dons de bienfaiteurs, ainsi que de subventions émanant du ministère des Affaires sociales et de la famille qui nous accorde tous les ans une subvention de l’ordre de 20 % environ, selon les activités et les objectifs. Environ 10 % du budget de fonctionnement de l’association est financé par la municipalité d’Oujda qui assure également la totalité des dépenses en eau et électricité », explique Mohamed Merzouki.
Parallèlement à ses activités éducatives, le centre accorde à une centaine de femmes en situation difficile un panier mensuel de 300 dirhams, l’équivalent de 30 €, ainsi que la participation aux frais médicaux et d’hospitalisation et exceptionnellement des frais de réparation et d’amélioration de l’habitat.
« Le centre Enfance heureuse gère aussi en partie la pouponnière des enfants abandonnés attenante à l’hôpital d’Oujda. Nous essayons quotidiennement de gérer au mieux nos moyens. Il s’agit d’un combat permanent dont dépend le bien-être des enfants auxquels nous apprenons à ne pas gaspiller les ressources , ce qui leur est indispensable dans leur vie d’adulte, durant laquelle ils auront souvent à faire face à de nombreuses difficultés matérielles. Les dons sont d’une grande utilité pour nos animateurs Majdouline Amine et Skally, le responsable, qui les ont réceptionnés avec grande surprise et beaucoup de plaisir », poursuit l’ancien enseignant.
Avec cette action, un premier lien s’est créé avec les enfants du Maroc, qui se poursuivra lors du prochain voyage de Maryse et d’Anne-Marie, prévu au mois de juin.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Unesco mise sur les jeunes générations

Semaine internationale de l’éducation et de l’information L’Unesco mise sur les jeunes générations Le ...

Aider les enfants marocains: Copains depuis le lycée, ils participent au 4L Trophy

Le 15 février, la 21e édition du raid partira de Biarritz pour le désert ...

205 humanitaires, une association valericaine pour le partage de cultures

L’association 205 humanitaire va partir à Tanger d’ici 3 semaines. La conclusion d’un an ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x