Accueil / Actualités / Développement / Laâyoune : signature des statuts de la “Fondation France-Maroc, paix et développement durable

Laâyoune : signature des statuts de la “Fondation France-Maroc, paix et développement durable

Une cérémonie marquant la signature des statuts portant création de la Fondation France-Maroc, paix et développement durable’’ a eu lieu mercredi à Laâyoune.

Lors de cette cérémonie, les statuts de la Fondation, créée à l’initiative de l’association girondine d’investigation, de recherche et de prospection (AGIREP/France), ont été signés par son président Hubert Seillan, et le président du conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchaab, des élus et d’acteurs locaux, des opérateurs économiques dans la région, ainsi qu’une importante délégation française de l’association AGIREP et des membres de l’association ‘’Ribat Al Fath’’.

La création de cette fondation émane ‘’d’une volonté et d’une intention stratégique économique et sociale des entreprises de la France et du Maroc pour un grand projet de paix et de développement’’, a souligné à cette occasion, M. Seillan.

S’agissant du choix de la ville de Laâyoune pour abriter la signature des statuts, il a indiqué que cette ville du sud du Maroc constitue ‘’une sorte d’épicentre et de tremplin qui va nous permettre de lancer des actions à grande valeur ajoutée dans une dynamique Sud-Nord et Nord-Sud’’.

Pour sa part, le président de l’association Ribat Al Fath, Abdelkrim Bennani, s’est dit ‘’heureux de voir se concrétiser aujourd’hui un projet sur lequel nous avons travaillé avec un groupe de partenaires et d’amis français qui ont épousé la politique du Maroc et sa stratégie en matière de paix et de développement durable dans toute les régions du Royaume’’.

‘’Ce que nous concrétisons aujourd’hui n’est qu’un petit maillon de cette grande relation stratégique qui existe entre les deux pays’’, a-t-il relevé.

Et d’ajouter que ‘’la fondation dont nous signons aujourd’hui les statuts est une fondation unique en son genre’’, notant qu’elle ‘’réunit des entreprises françaises et marocaines pour lancer des projets d’investissement collectifs et communs dans l’intérêt de la région et dans un esprit de partenariat Nord-Sud, mais aussi Sud-Sud, à la faveur des relations exceptionnelles liant le Maroc avec les pays africains’’.

Atlasinfo avec MAP
Mercredi 13 Septembre 2017 – 22:46

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT

BOYCOTT DES PRODUITS ALIMENTAIRES LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT La Fédération nationale ...

Subventions aux associations: Laftit recadre les collectivités territoriales Par H24info –

Après avoir reçu plusieurs rapports faisant état de financement des associations par des fonds ...

Le coup de pouce allemand aux ONG d’aide à la jeunesse

Toute cette semaine, une délégation allemande de l’association berlinoise Transnational Corridors, présidée par Rachid ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x