Accueil / Environnement / Ateliers écologiques au profit des enfants d’Oum El Ghaït
L’ensemble des enfants participant à ces ateliers a pu mettre la main à la pâte pour fabriquer des voitures à partir de matériaux de récupération, customiser des sacs en tissus et faire du dessin avec des matériaux respectueux de l’environnement.

Ateliers écologiques au profit des enfants d’Oum El Ghaït

Les élèves d’une classe de préscolaire de l’association Oum El Ghaït se sont joints dernièrement aux enfants des collaborateurs d’Atlanta Assurances, le temps d’un après-midi, pour participer ensemble à un atelier écologique.

Atlanta Assurances a réuni, samedi 21 octobre, quelque 140 enfants de ses collaborateurs âgés de 3 à 13 ans, avec une trentaine d’enfants, âgés de 5 ans, de la classe préscolaire de l’association Oum El Ghaït qu’elle parraine autour d’activités écologiques à la fois ludiques et divertissantes. Cette journée vise, d’une part, à intégrer les collaborateurs et leurs enfants dans une approche d’engagement communautaire et à impliquer l’ensemble des enfants dans la cause environnementale, d’autre part. «Pour nous, parrainer cette classe préscolaire dépasse sa prise en charge. Nous voulons participer à l’amélioration de la qualité de vie des enfants bénéficiaires en leur permettant de s’épanouir et de s’ouvrir sur le monde», a déclaré Fatima Zahra Bensalah, administratrice directrice générale d’Atlanta Assurances. «Cette opération a donné l’occasion à nos collaborateurs et leurs enfants de s’impliquer auprès des enfants de l’association tout en sensibilisant l’ensemble des enfants de manière ludique aux comportements écologiques», poursuit-elle.

De son côté Amal Kadiri Berrada, présidente de l’association Oum El Ghaït, a exprimé sa satisfaction quant à ce genre d’initiative.
«Oum El Ghaït est heureuse de l’implication d’Atlanta Assurances dans un partenariat actif. Cette action tant pédagogique que sociale a été pensée et menée avec pertinence et une énergie positive. Cela restera un souvenir bien vivant dans la mémoire de nos enfants», souligne-t-elle. Il est à noter que l’ensemble des enfants participant à ces ateliers a pu mettre la main à la pâte pour fabriquer des voitures à partir de matériaux de récupération, customiser des sacs en tissus et faire du dessin avec des matériaux respectueux de l’environnement. Le tout dans une ambiance bon enfant.

Hajjar El Haïti, LE MATIN

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

«L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Entretien avec la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet ...

LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT

BOYCOTT DES PRODUITS ALIMENTAIRES LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT La Fédération nationale ...

Subventions aux associations: Laftit recadre les collectivités territoriales Par H24info –

Après avoir reçu plusieurs rapports faisant état de financement des associations par des fonds ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x