Accueil / Actualités / Développement / Développement humain / AMC. L’ASSOCIATION MAROCAINE DES CARICATURISTES VOIT LE JOUR

AMC. L’ASSOCIATION MAROCAINE DES CARICATURISTES VOIT LE JOUR

Après plusieurs tentatives antérieures pour la créer, le Comité préparatoire de l’«Association marocaine des caricaturistes» a finalement tenu, samedi dernier à la Maison de la Culture de Chefchaouen, son Assemblée générale constitutive.

Après lecture de la charte, sa discussion et sa certification en la présence d’une panoplie de dessinateurs et caricaturistes professionnels du Maroc, il a été procédé à l’élection des membres du Bureau exécutif de l’association. C’est alors que le vote a désigné le caricaturiste Abdelghani Dahdouh président, Mohamed Saadani vice-président, Khalid Cherradi secrétaire général, Mohamed El Khzoum vice secrétaire général, Naziha Bachir Alami trésorier, Mohamed Al Kho vice trésorier, Mohamed Ahmed Adda, Adnane Jabir, Ali Ghamir, Chaoubi El Aouni et Saad Al Rashid, conseillers.

Jusqu’alors dépendant de structures associatives et de parrainages à cause de l’absence d’un socle fort, le bureau constitutif œuvrera désormais, à travers l’AMC, à promouvoir en premier lieu les portées littéraire et artistique de l’«art de la caricature marocaine» à l’échelle nationale et internationale. Aussi, il est prévu d’asseoir un cadre juridique en vue de défendre à côté de partenaires cet art et ses pratiquants au Maroc.

Selon Mohamed Saadani, vice président de l’AMC, l’objectif est de promouvoir la caricature et le dessin de presse. « In fine, le but de l’AMC est de valoriser la caricature en tant qu’art qui serve la presse écrite et les médias ». Saadani a aussi évoqué l’intérêt et le rôle de la caricature dans la liberté de la presse. « Outre la promotion de la caricature en tant qu’art et métier, c’est la revendication d’une presse plus libre que l’AMC œuvrera à mettre en lumière afin de garantir la liberté de l’opinion conformément à l’article 19 et la Déclaration des droits de l’Homme ». « Aussi cette dernière travaillera sur la remise en question des enjeux des caricaturistes et leurs droits ainsi que la mobilisation des diverses formes de soutien à ce métier », nous a-t-il déclaré.
http://www.leseco.ma/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

«Échanger pour mieux comprendre» Citoyenneté et jeunesse marocaine en débat à Casablanca

Des universitaires, des acteurs associatifs, des spécialistes dans le monde de l’art et la ...

Entrepreneuriat : Startup Maroc fait escale à Oujda

L’association Startup Maroc a organisé, du 8 au 10 décembre à Oujda, la 3ème ...

L’Unesco mise sur les jeunes générations

Semaine internationale de l’éducation et de l’information L’Unesco mise sur les jeunes générations Le ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x