Accueil / Actualités / Droits humains / Insolite – Le Maroc a connu “un développement considérable” dans le domaine des droits

Insolite – Le Maroc a connu “un développement considérable” dans le domaine des droits

Insolite! Le Maroc a connu « un développement considérable » dans le domaine des droits de l’Homme depuis le début des années 1990, a affirmé, jeudi à l’Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger, le Secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar.

« Le Maroc a connu un développement considérable dans le domaine des droits de l’Homme depuis le début des années 1990, à la faveur notamment de la révision de plusieurs législations relatives à ce domaine, l’adoption de toutes les conventions internationales fondamentales relatives aux droits de l’Homme et de son ouverture sur toutes les mesures procédurales spéciales en la matière », a précisé M. Sebbar, qui s’exprimait lors de la 5ème Assise du Club des droits de l’Homme, relevant de l’Ecole, sous le thème « la situation des droits de l’Homme au Maroc: réalité et défis » a rapporté l’agence MAP.
Dans ce contexte, le secrétaire général du CNDH a assuré que le Maroc a eu une expérience distinguée en matière de justice transitionnelle et su réaliser un progrès notable en matière des droit civils et politiques, pointant du doigt certains déficits à combler en matière des droits économiques, sociaux et culturels, qui requièrent la mobilisation de budgets importants.

Il a ainsi fait savoir que le Maroc s’est engagé dans un processus de réforme progressive dans le domaine des droits de l’Homme, mettant en avant l’opération exceptionnelle de régularisation des étrangers en situation irrégulière lancée par le Royaume, en vue de préserver les droits de cette cible, notant que plusieurs autres questions suscitent de plus en plus un intérêt sociétal particulier, notamment celles liées aux droits de la femme, les libertés individuelles, la lutte contre le terrorisme et à la révision des règles de l’héritage, ce qui reflète la dynamique sociétale enclenchée au Maroc, souligne la MAP.

M. Sebbar a, à cet égard, appelé à engager un dialogue constructif et objectif et à fédérer les efforts de tous les acteurs concernés pour passer à une étape plus avancée dans le domaine des droits de l’Homme.

Pour sa part, l’ancien président du Conseil consultatif des droits de l’Homme, Ahmed Harzni, a souligné que cette rencontre de communication vise à évaluer la situation et les défis liés aux droits de l’Homme au Maroc et à consacrer la culture des droits de l’Homme, en particulier chez les générations montantes, estimant que la situation du Royaume en matière de droits politiques et civils est généralement « bonne ».

« Les acquis significatifs réalisés au Maroc dans le domaine des droits de l’Homme, en particulier dans les volets civil et juridiques, sont connus et reconnus », a indiqué M. Harzni, appelant à déployer davantage d’efforts et à plus de vigilance pour préserver et développer ces acquis.

Il a également souligné l’impératif d’accorder plus d’intérêt à la promotion des droits économiques, sociaux et environnementaux, et de promouvoir la prise de conscience autour de l’importance de ces droits en tant que partie intégrante des droits de l’Homme, selon la même source.

De son côté, l’activiste des droits de l’Homme, Omar Benjelloun, a présenté un exposé sur la dialectique entre la liberté et l’ordre, dans lequel il a estimé que l’arsenal juridique dans ce domaine est « avancé », appelant à engager une réflexion collective critique, en vue de parvenir à une relation équilibrée entre la liberté et l’ordre.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités organisées par l’ENCGT, s’assigne pour objectif de braquer les projecteurs sur la situation actuelle et les défis futurs liés au domaine des droits de l’Homme, ajoute la MAP.

Article19.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

«L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Entretien avec la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet ...

LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT

BOYCOTT DES PRODUITS ALIMENTAIRES LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT La Fédération nationale ...

Subventions aux associations: Laftit recadre les collectivités territoriales Par H24info –

Après avoir reçu plusieurs rapports faisant état de financement des associations par des fonds ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x