Accueil / Santé / 3ème édition de la Diva Run : Tous solidaires contre le cancer !

3ème édition de la Diva Run : Tous solidaires contre le cancer !

La course ou marche, selon les facultés physiques des uns et des autres, aura lieu le 1er avril dans la localité de Bouskoura.

Elle servira la cause de toutes les personnes qui se battent, de près ou de loin, contre le cancer. Organisée par Soad El Yacoubi, marathonienne internationale, depuis des années et vice-présidente de l’Association marocaine de sport et culture, cette nouvelle édition sera parrainée par Bouchra Baihanou, la première femme marocaine et nord-africaine qui a escaladé le mont Everest. Celle qui a bravé tous les dangers des avalanches, des risques de chute et du grand froid assimilera le combat des personnes atteintes à une bataille presque similaire. Au-delà, la conférence de presse fut également chargée de témoignages de toutes les associations partenaires et militant pour la même cause. Le réseau des partenaires s’élargit donc cette année en plus de l’association «Les amis du Ruban Rose, la vie après le cancer», présidée par Latifa Cherif qui avait été désignée comme partenaire de choix lors de la seconde édition.

La présence des associations Dar Zhor, Association Iwae, Amapemac (Association marocaine d’accompagnement psychologique et esthétique des malades atteints de cancer), Ladies Circle, la Vie pour la Santé, Casa Plaisance, Association Agir permettra de recruter davantage de femmes, hommes et enfants dans une marche dont le partage et la solidarité dans un cadre agréable transcenderont l’objectif classique de gagner une course.

Pour rappel, l’édition 2017 avait réuni plus de 1.500 personnes. Le compte à rebours a commencé pour cette édition et les billets fixés à 150 DH s’envolent par trentaines et quarantaines à la fois ! Du côté de l’engagement des entreprises, le Groupe CDG à travers la CGI, Greentown Bouskoura -où aura lieu d’ailleurs la marche-, le Groupe OCP, le Groupe Holmarcom à travers Sidi Ali, Endurance Shop et encore d’autres soutiennent l’événement. La guérison étant liée en large partie au moral de l’individu atteint, un tel événement est louable à plus d’un titre !

D’autres événements sont prévus dans un futur proche au sein des autres associations de telle sorte à faire perpétuer les actions dans le temps. La prise en charge psychologique passant par les groupes de parole s’organise ponctuellement à travers la société civile mais également dans les centres privés d’oncologie. Le centre Kindy offre des temps de prise de parole programmés une fois tous les mois dans ces locaux. Shem’s Oncologie aussi. Le ministère de la santé devra prévoir un budget dans ce sens dans le cadre de la mise à niveau du secteur public.
Publié par Dounia Essabban
aujourdhui.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

«L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Entretien avec la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet ...

LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT

BOYCOTT DES PRODUITS ALIMENTAIRES LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT La Fédération nationale ...

Subventions aux associations: Laftit recadre les collectivités territoriales Par H24info –

Après avoir reçu plusieurs rapports faisant état de financement des associations par des fonds ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x