Accueil / Actualités / Droits humains / Personnes en situation de handicap / Tanger Les réseaux œuvrant dans le domaine du handicap s’unissent

Tanger Les réseaux œuvrant dans le domaine du handicap s’unissent

Une plateforme nationale de coordination des réseaux œuvrant dans le domaine du handicap au Maroc a été lancée, dimanche à Tanger, avec pour objectif de constituer un cadre de travail commun visant l’optimisation des efforts pour protéger et promouvoir les droits des personnes en situation de handicap.

Cette plateforme, dont l’accord relatif à sa création a été signé par les représentants de réseaux d’associations œuvrant dans ce domaine à travers le territorial national, aura pour objectif de soutenir l’action des réseaux et organisations œuvrant dans le domaine, d’encourager l’échange d’expériences et de créer de nouveaux mécanismes de coopération et de coordination, mais aussi de renforcer la gouvernance intérieure, de mettre en avant les expériences réussies et de produire la connaissance autour du domaine du handicap.

Elle entend aussi former de jeunes leaders en matière de droits des personnes en situation de handicap, d’établir et d’évaluer l’état des lieux des droits de cette catégorie sociale et d’assurer leur promotion sur la base des mécanismes offerts à l’échelle locale et nationale, ainsi que de susciter la réflexion sur des questions prioritaires comme la participation politique dans ses volets participative et représentative, le droit à l’enseignement intégré et la protection des femmes souffrant d’un handicap mental.

S’agissant de l’approche de plaidoyer dans sa relation avec les politiques publiques locales, régionales et nationales, cette plateforme de travail commun et de coordination devra tenir en compte la situation générale des personnes en situation de handicap, les indicateurs qualitatifs et quantitatifs liés à leurs droits effectifs et les spécificités spatiales et territoriales particulièrement celles liées au handicap, ainsi que la réceptivité des programmes et des objectifs et l’agenda des acteurs publics et territoriaux tout en misant sur la vigilance et la proactivité.

Elle vise aussi à intégrer les personnes en situation de handicap dans les autres dynamiques de la société civile pour la construction d’un projet sociétale démocratique ou règnent la justice et le respect des droits de l’Homme, tout en tirant profit des instruments internationaux de protection et des programmes d’appui mais aussi des opportunités de coopération sud-sud.

Un comité de coordination et de leadership, constitué à cet effet pour un mandat de trois ans tout en tenant compte de la représentativité des régions et de la diversité des handicaps, sera chargé de la gestion de cette plateforme, la mise en place de règles régissant son action et la coordination entre les différents programmes et opérations de plaidoyer.

Il sera aussi procédé à la création de groupes de travail thématiques qui seront composés de cadres et de compétences au sein des associations et des réseaux locaux, régionaux et nationaux, en plus d’un comité de médiation et d’arbitrage constitué de connaisseurs du domaine et de personnalités civiles et scientifiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieure de la dynamique des personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, un forum national aura lieu chaque année dans l’objectif d’évaluer l’action de cette plateforme de travail et de tracer ses orientations stratégiques, d’évaluer les politiques publiques en matière de handicap et d’enrichir la recherche scientifique en la matière.

L’accord portant sur la création de cette plateforme a été signé en clôture des travaux d’un Forum national de deux jours organisé à l’initiative de l’Association la Colombe Blanche pour les droits des personnes en situation de handicap, du réseau des associations œuvrant dans le domaine du handicap au Maroc et du comité préparatoire du forum.

lemantin.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

«L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Entretien avec la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet ...

LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT

BOYCOTT DES PRODUITS ALIMENTAIRES LES ASSOCIATIONS DU CONSOMMATEUR CHARGENT LE GOUVERNEMENT La Fédération nationale ...

Subventions aux associations: Laftit recadre les collectivités territoriales Par H24info –

Après avoir reçu plusieurs rapports faisant état de financement des associations par des fonds ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x