Accueil / Actualités / 22 associations accusent Hassad auprès des rapporteurs de l’ONU
Mohamed Hassad, ministre de l'Intérieur. Crédit: Yassine Toumi.

22 associations accusent Hassad auprès des rapporteurs de l’ONU

22 associations marocaines ont envoyé une plainte à quatre rapporteurs de l’ONU pour dénoncer les interdictions dont ils font l’objet par le ministère de l’Intérieur.

La Coalition marocaine des droits de l’Homme, composée de 22 associations, a adressé le 6 avril une plainte à quatre rapporteurs de l’ONU dans le domaine des droits de l’Homme. Dans cette plainte, la Coalition accuse le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad de « pratiquer une campagne systématique contre des associations travaillant dans le champ des droits de l’Homme en interdisant leurs activités et en refusant de délivrer des autorisations pour leur création ou leur renouvellement ».

Dans cette même plainte, ils constatent qu’entre le 15 juillet 2014 et le 20 janvier 2015, 58 meetings, manifestations ou rassemblements ont été interdits sans que les autorités n’aient présentés de justificatifs écrits. Seulement quatre manifestations ont été interdites avec justificatifs.

Les associations de défense des droits humains accusées d’affaiblir les forces de sécurité…

« 22 associations ont émis leurs plaintes à la Coalition il y a près de deux mois pour s’insurger contre lesinterdictions permanentes dont elles font l’objet. Celle-ci a par la suite adressé cette plainte à ces rapporteurs », nous explique Ahmed El Haij, président de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH). Et d’ajouter qu’en ce moment « l’AMDH souffre encore d’interdictions de ces activités dans les différentes régions du royaume ».

Le torchon brûle entre l’AMDH et le ministre de l’Intérieur depuis qu’il a déclaré devant les députés de la première chambre, le 15 juillet 2014, que certaines associations, « sous prétexte de travailler pour les droits de l’Homme », auraient en réalité un agenda extérieur servant d’autres intérêts. Alors que Mohamed Hassad prononçait un discours sur le terrorisme, l’allusion aux organisations ayant appelé à respecter les droits fondamentaux des personnes, quelque soit la menace, était claire. Or, pour le ministre, les agissements de ces associations ont pour but « d’affaiblir les forces de sécurité marocaines ». Il avait également attaqué les financements de ces associations.

… et de porter atteinte à l’intégrité terroriale

Puis, alors que plusieurs dizaines d’activités de l’AMDH (réunions, conférences) avaient été interdites durant l’automne 2014, en décembre dernier le ministre de l’Intérieur a accusé l’association, dans une lettre d’avertissement, de « porter atteinte à l’intégrité territoriale du royaume » : Mohamed Hassad menaçait même l’association de lui retirer son statut d’utilité publique.

Notons que parmi les associations composant la Coalition marocaine des droits de l’Homme, figurent notamment l’Alliance marocaine de défense des droits de l’Homme, l’association Adala, le Forum marocain pour l’équité, et l’association Karama (dignité).

http://telquel.m/

Par Wadii Charrad

&nbsp,

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui

n colloque dédié à débattre du rôle que les jeunes doivent jouer en vue ...

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x