Accueil / Actualités / Des volontaires coréens égaient des élèves du village de Ben Smime

Des volontaires coréens égaient des élèves du village de Ben Smime

Partager des moments de bonheur avec les enfants et leurs parents dans des régions rurales du Maroc. Tel est le but de la 9ème édition de son «Camp les Ailes » qui s’est déroulée, du 27 au 29 juillet dernier, à l’école Aariche au village de Ben Smime dans la région d’Azrou.
Organisé par les volontaires coréens «World Friends Korea» de l’Agence coréenne de coopération internationale au Maroc (KOICA), cet événement a connu la participation de 18 volontaires coréens et quatre volontaires marocains.
Trois jours durant, ils ont animé plusieurs activités ludiques, culturelles et créatives au profit des élèves de cette école primaire rurale et sensibilisé leurs parents sur l’importance de l’éducation, de la santé et de la coopération.
Programmé chaque année depuis six ans, le « Camp les Ailes » est un rendez-vous très apprécié par les enfants comme par les parents. Il est organisé dans le cadre de la coopération maroco-coréenne.
«Dans un esprit de partage, le Camp les Ailes encourage les enfants à s’ouvrir plus sur d’autres cultures étrangères, notamment la culture coréenne, et offre aux volontaires coréens l’occasion de découvrir de belles régions du Maroc, et de nouveaux aspects de la culture du train de vie local, souligne la même source », ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.
Ce rendez-vous est, par ailleurs, «un point de rencontres et d’échange entre les volontaires coréens et leurs homologues marocains sur plusieurs sujets en vue d’encourager l’ouverture d’esprit et le développement d’une communauté unie», poursuit la même source. A cet égard, la KOICA se réjouit de la participation de trois étudiantes de la langue coréenne dont deux appartiennent à la faculté des Sciences économiques juridiques et sociales de Salé et une à la Faculté des lettres et des sciences humaines Ain Chock à Casablanca.
«Ce programme reflète l’engagement constant de l’Agence coréenne de coopération internationale pour le développement humain au Maroc», souligne-t-on. Il confirme également «sa forte volonté de renforcer les liens d’amitié entre les peuples coréen et marocain afin de consolider les relations bilatérales entre les deux pays», assure-la Koica.
Il est à souligner que la connaissance, l’ouverture, l’innovation, la collaboration et la responsabilité constituent les valeurs fondamentales de l’Agence coréenne de coopération internationale au Maroc. Et que celle-ci s’est fixé comme mission de contribuer à la résolution des problèmes de développement par la réalisation du développement socioéconomique durable des pays partenaires. Ce n’est pas tout. KOICA entend aussi poursuivre l’harmonisation de sa coopération avec les partenaires mondiaux en vue de réduire la pauvreté et d’améliorer la qualité de vie dans les pays en développement.
L’agence envisage également «une plate-forme de coopération au développement qui ouvre une nouvelle perspective pour le bien-être des populations», peut-on lire son site Internet.

Alain Bouithy
Dimanche 2 Août 2015

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui

n colloque dédié à débattre du rôle que les jeunes doivent jouer en vue ...

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...