Accueil / COP22 / COP22 / Le Jardin Murdoch Casablanca abrite la 2e édition de «Tous au parc»
Tous au parc» invite les familles à se réapproprier les espaces verts de la ville et à participer à des activités culturelles ou en lien avec l’environnement. -

COP22 / Le Jardin Murdoch Casablanca abrite la 2e édition de «Tous au parc»

Après la journée environnementale organisée le 28 mai dernier, les «Global Shapers Casablanca» ont récidivé, vendredi dernier, avec leur opération «Tous au parc» qui a rassemblé plus d’un millier de Casablancais au Jardin Murdoch.

Le jardin Murdoch (parc Isesco) de Casablanca a abrité, vendredi dernier, la 2e édition de «Tous au parc», une soirée où l’humour et la musique ont été à l’honneur pour sensibiliser le public de Casablanca à l’environnement, à son respect et à sa préservation.
Lors de cette soirée, initiée par l’association «Global Shapers Casablanca», le jardin Murdoch, un parc historique situé au cœur de la ville blanche, a pris de nouvelles couleurs grâce à une panoplie d’activités ludiques et musicales offertes par des artistes de renom, dont l’humoriste Eko, l’artiste Omar Filki et la formation musicale Soukaina Fahsi &amp, Tawada. Organisé sous le label de la COP 22, cet événement, qui a connu la participation d’environ 1.200 personnes, ambitionnait de promouvoir les espaces verts de Casablanca et de sensibiliser la population aux enjeux du changement climatique, a souligné, dans une déclaration à la MAP, Sara Sahel, présidente de l’association organisatrice.

«Ce rendez-vous, initié avec le soutien de la Fondation Lydec, a invité les Casablancais à un spectacle offert par des artistes à la fois talentueux et engagés à la cause environnementale», a-t-elle indiqué, ajoutant que ce spectacle est une nouvelle preuve de l’engagement des artistes pour faire de la métropole économique du Maroc une ville meilleure, verte et joyeuse. «Tous au parc» invite les familles à se réapproprier les espaces verts de la ville et à participer à des activités culturelles ou en lien avec l’environnement. La première partie de cette soirée a été animée par le jeune artiste Omar Filki, ensuite le public a profité d’une bonne dose de rire avec le célèbre humoriste Eko, avant de découvrir un voyage spirituel grâce au groupe de musiciens Soukaina Fahsi &amp, Tawada. A souligner que l’événement organisé vendredi est le deuxième du genre, après celui ayant réuni autour de la même cause, le 28 mai dernier, plus d’un millier de personnes au même endroit.

Les deux rencontres ont été organisées dans le cadre de la deuxième édition de «Tous au parc». Ce jour-là, 9 associations marocaines s’étaient mobilisées pour animer l’ensemble du jardin et sensibiliser les citoyens à la préservation de leur environnement. Le Club marocain des coureurs de fond avait accueilli, dans une ambiance de fête, quelque 200 enfants de milieux divers pour une course baptisée «Marathonina». Parallèlement, les Association Al-Mawahib et les Beaux-Arts, ainsi que la troupe de théâtre Youssef Lahrichi et Overboys avaient animé différents ateliers culturels et artistiques participatifs, donnant ainsi vie au Parc Murdoch. De même, les militants des Associations d’astronomie de Rabat, «Bahri Dima Clean», «Zéro Zbel» et Casa Environnement se sont attelés à éveiller la conscience environnementale des participants, notamment des enfants, alors que les Global Shapers Casablanca s’étaient affairés à organiser des ateliers de plantation et de jardinage.

«C’est l’année de la COP 22 au Maroc et notre objectif est de sensibiliser les citoyens aux enjeux liés aux changements climatiques, en les initiant à adopter les gestes permettant de réduire leur impact sur l’environnement», avaient déclaré, lors de cette première journée, les organisateurs. En ce sens, les arbres et les plantes absorbent les émissions de CO2 dans une proportion pouvant atteindre 350 kg par arbre et par an, et réduisent la température en milieu urbain, plus élevée d’environ 5 °C qu’en milieu rural. «Nous sommes tous mobilisés aujourd’hui, car nous avons fait le constat alarmant du manque d’arbres à Casablanca. Il est urgent de prendre soin du peu d’espaces verts qui nous restent et de faire en sorte que la ville se dote de nouveaux poumons verts», avait déclaré pour sa part Sarah Sahel, rappelant que la métropole compte moins de 1 m◊ de verdure par habitant, alors que la moyenne mondiale fait état de 10 m2 par habitant.

– See more at: http://lematin.ma/journal/2016/le-jardin-murdoch-abrite-la-2e-edition-de–tous-au-parc-/249465.html#sthash.U6PipQll.dpuf

– http://lematin.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui

n colloque dédié à débattre du rôle que les jeunes doivent jouer en vue ...

Campagne de solidarité Procter & Gamble Maroc lance la 7e édition de «Iftar Saem»

Comme chaque année durant le mois du Ramadan, Procter & Gamble (P&G) Maroc a ...

Maroc : enquête après le massacre de chats à Safi

Les associations de protection et de défense des droits des animaux de Safi sont ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x