Accueil / Actualités / Droits humains / Droits de la femme / Suicide d’une victime d’un viol collectif à Ben Guérir

Suicide d’une victime d’un viol collectif à Ben Guérir

Le suicide de la jeune Khadija, victime d’un viol collectif à Ben Guérir, n’a visiblement pas laissé indifférente la confrérie des avocats. Une douzaine d’entre eux se sont volontairement mobilisés du côté de la partie civile dans cette affaire. L’audience, initialement prévue hier, a été reportée au lundi 15 août , les avocats ayant demandé quelques jours supplémentaires pour préparer leur plaidoyer.
Pour rappel, la jeune femme âgée d’une vingtaine d’années s’est donnée la mort en s’immolant par le feu la semaine dernière suite à la libération de ses violeurs. L’affaire a provoqué un tollé au Maroc. L’Association marocaine des droits de l’homme s’est portée partie civile, dénonçant un traitement « à la légère depuis le début des faits ».
Un avis partagé par plusieurs ONG qui pointent à leur tour l’absence d’éducation sexuelle au royaume, le manque de prise en charge des victimes de viol ainsi que la définition et la conception du viol dans le Code pénal. « Si la loi définit le viol comme un crime, les citoyens seraient beaucoup plus interpellés que lorsqu’il est juste présenté comme une atteinte à la pudeur, comme c’est le cas au Maroc », a expliqué à Yabiladi Asnaa H’Mehdi, coordinatrice du « Printemps de la Dignité », une coalition de 25 ONG qui plaident en faveur d’une législation pénale qui protège les femmes contre la discrimination et la violence.

http://www.yabiladi.com/articles/details/46392/suicide-d-une-victime-d-un-viol.html

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...

Lauralie et Louise à l’aventure au Maroc Rallye 4 L trophy

Lauralie Callens et Louise Brun, deux musiciennes gersoises de Montestruc, ont créé l’association Music’4L ...

Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x