Accueil / Actualités / Droits humains / Droits de l'enfant / Travailleurs domestiques : la loi entrera en vigueur une année après les décrets
L’ONDE rappelle que l’âge minimum de 16 ans fixé pour le travail domestique est en totale contradiction avec la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) ratifié par le Maroc il y a 23 ans. AIC PRESS

Travailleurs domestiques : la loi entrera en vigueur une année après les décrets

La loi n°19-12 relative aux conditions de travail et d’emploi des travailleur(s)es domestiques entrera en vigueur une année après la publication des décrets y afférents au bulletin officiel, a indiqué le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle.
Conformément aux dispositions de l’article 27 de la loi n°19.12, l’entrée en vigueur de cette loi aura lieu une année après la publication des décrets y afférents au bulletin officiel, à savoir le décret n°2.17.355 définissant le modèle de contrat des travailleurs domestiques et le décret n°2.17.356 complétant la liste des travaux interdits aux employés âgés entre 16 et 18 ans, a précisé mercredi le ministère dans un communiqué.
Le ministère a par ailleurs souligné qu’il œuvrera à fournir l’ensemble des conditions à même d’assurer la mise en oeuvre de la loi précitée et de surmonter les difficultés liées à son application, et ce en coordination avec les secteurs ministériels concernés notamment le ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme, le secteur de la Justice et celui de la Famille, la Solidarité, l’Egalité et le Développement social.
La loi n°19.12 vise à réglementer les relations entre ces travailleurs et leurs employeurs, et à leur garantir la protection sociale et les droits économiques et sociaux pour les protéger contre tout abus.
Le Conseil de gouvernement avait adopté le 03 août deux projets de décret présentés par le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle.
Le premier décret a pour objectif d’assurer la protection juridique nécessaire aux travailleurs domestiques, en renforçant la relation de travail entre les deux parties du contrat et en déterminant les obligations de chacune d’elles. Le texte qui vise aussi à éviter toute violation pouvant atteindre les droits et intérêts de cette catégorie de travailleurs, intervient en application de l’article 3 de la loi n°19-12 relative aux travailleurs domestiques.
Le deuxième décret vise quant à lui à compléter la liste des tâches pouvant porter atteinte, compte tenu de leur nature, à la santé et à la sécurité des travailleuses et travailleurs domestiques âgés entre 16 et 18 ans ou aux bonnes mœurs.

https://ledesk.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Financement extérieur : Plus de 4 MMDH mobilisés en 2018

Le montant global mobilisé dans le cadre des opérations de financement extérieur, à savoir ...

Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui

n colloque dédié à débattre du rôle que les jeunes doivent jouer en vue ...

Campagne de solidarité Procter & Gamble Maroc lance la 7e édition de «Iftar Saem»

Comme chaque année durant le mois du Ramadan, Procter & Gamble (P&G) Maroc a ...