Accueil / Actualités / Droits humains / Droits de l'enfant / Promotion des droits de l’enfant La Plateforme CDE souffle sa première bougie

Promotion des droits de l’enfant La Plateforme CDE souffle sa première bougie

La Plateforme Convention droits de l’enfant (CDE) Maroc a tenu récemment son assemblée générale à Casablanca à l’occasion de son premier anniversaire. Selon la CDE, qui rassemble aujourd’hui 24 associations œuvrant dans le domaine de la protection et la promotion des droits de l’enfant au Maroc, cette rencontre avait pour objectif d’établir les priorités pour l’avenir et de rappeler l’importance de respecter l’enfant en tant que sujet porteur de droits. «Le débat et la réflexion ont porté sur la détermination des priorités pour l’année 2019. Il s’agit de travailler afin de combattre les violences sexuelles, physiques et psychiques faites aux enfants, ainsi que la traite des enfants, améliorer le secteur de la santé du point de vue du personnel et des structures et prendre plus en considération l’importance d’une bonne éducation et de l’accès aux loisirs», indique la plateforme dans un communiqué.

La CDE va également œuvrer pour l’amélioration de la prise en charge des enfants en contact avec la loi, abandonnés, en situation précaire, victime de violence ou d’exploitation économique et pour assurer à l’enfant tous ses droits civils (filiation, héritage, enregistrement à l’état civil, etc.), ainsi que pour les enfants makfouls ou nés d’une relation hors mariage. Par ailleurs, en vue de la préparation du rapport périodique sur la situation des enfants au Maroc, la CDE a exprimé son souhait d’appliquer le plan d’action de la Politique publique intégrée de protection de l’enfance au Maroc, d’avoir un code sur l’enfance et d’être informées de la mise en place des avancées par rapport aux recommandations faites par la CDE. Rappelons que la Plateforme a été créée dans le cadre du projet «Plateforme CDE : projet de création d’une Plateforme nationale pour le développement, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques en matière d’enfance, dans le respect de la CDE», mené par l’association Amis des enfants en partenariat avec les associations marocaines Osraty, Fondation Rita Zniber, Dar Al Atfal Al Ouafae et SOS Villages d’enfants.

https://lematin.ma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...

Lauralie et Louise à l’aventure au Maroc Rallye 4 L trophy

Lauralie Callens et Louise Brun, deux musiciennes gersoises de Montestruc, ont créé l’association Music’4L ...

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x