Accueil / Actualités / Droits humains / Personnes en situation de handicap / Espoir Maroc forme les handicapés à l’emploi

Espoir Maroc forme les handicapés à l’emploi

L’association organise le 5 décembre son quatrième Forum dédié aux personnes en situation de handicap[scald=26675:sdl_editor_representation] Conseils de rédaction de CV, acquisition de soft skills… Des ateliers de coaching pour leur apprendre à se mettre en valeur
Seuls 13,6% d’entre eux exercent une activité professionnelle

Faire tomber les idées reçues sur les personnes en situation de handicap et leur offrir de l’emploi. C’est dans cette optique que l’association Espoir Maroc organise pour la quatrième fois le Forum Handicap Maroc qui se tiendra le 5 décembre prochain à Casablanca. Un rendez-vous qui ne se contentera pas cette année de mettre en contact les milliers de participants attendus avec des recruteurs, mais également de les préparer comme il se doit à intégrer le marché du travail

Cette nouvelle édition devrait attirer cette année plusieurs milliers de handicapés, présentant un handicap moteur, visuel, auditif ou encore mental. Pour les accueillir, près d’une trentaine d’entreprises seront de la partie. Mais pas seulement. L’évènement sera aussi marqué par la présence de plusieurs associations du domaine, susceptibles de les orienter dans leur parcours.

Une fois sur place, les candidats auront la possibilité de passer des entretiens d’embauche spécifiquement adaptés. Plusieurs dizaines de postes, proposés en fonction des besoins des recruteurs, seront ainsi à pourvoir. Le salon comportera également des formations qualifiantes «sur le terrain» pour préparer à l’emploi, lesquelles seront délivrées par des experts en accompagnement sensibilisés aux différentes exigences des handicapés.

Des ateliers pratiques de coaching leur apprendront à valoriser leurs compétences et à cibler les emplois au sein desquels leur handicap n’aura pas d’incidences. Objectif: faire ressortir leur talent avant le reste. Au menu, des conseils pour revoir la rédaction du CV, des tuyaux pour réussir l’entretien d’embauche, mais également le développement des soft skills stratégiques permettant de s’intégrer au sein d’une équipe.

Parmi ces derniers, notamment, l’autonomie ou encore la confiance en soi. Enfin, la manifestation inclura une série de conférences visant à sensibiliser les recruteurs au potentiel de cette population et à lutter contre ses représentations négatives en entreprise. Plusieurs thèmes stratégiques y seront abordés, parmi lesquels l’accessibilité ou encore le droit à tous d’exercer un emploi.

Les personnes en situation de handicap représentent près de 5,1% de la population d’après les résultats du dernier recensement du Haut-Commissariat au plan (HCP), ce qui est loin d’être négligeable. Pourtant, seuls 13,6% d’entre eux occupent un emploi selon l’enquête nationale sur les personnes en handicap (ENPE). Sans oublier que l’un des principaux acteurs aptes à faire avancer les choses, le gouvernement, manque cruellement de transparence à ce sujet.

«Le ministère de la Fonction publique intègre une politique spécifique en faveur des handicapés mais ne communique pas suffisamment sur cette dernière. Par exemple, la procédure de passation des concours pour non-voyants n’est pas expliquée aux intéressés, qui restent alors dans le flou total», confie le président de l’association, Karim Kaitouni.

Pour changer la donne, de plus en plus d’entreprises proposent des solutions pour améliorer leurs conditions de travail, concernant notamment l’accessibilité aux locaux ou encore l’adaptation du poste. Mais de nombreux efforts restent à faire pour combattre des préjugés trop solidement ancrés dans la société.

Une démarche généralisée à l’échelle du pays

Le Forum Handicap Maroc n’est pas la seule action d’accompagnement à l’emploi organisée par Espoir Maroc. En effet, l’association a lancé en début d’année un vaste programme de formation en partenariat avec le prestigieux MEPI (Middle East Partnership Initiative). Plus de 150 handicapés y seront «mis à niveau» au sein de six villes du Royaume parmi lesquelles Casablanca, Rabat ou encore Agadir. Ils seront coachés par des professionnels du métier et prendront part à des modules adaptés qui leur enseigneront les compétences clés à cultiver pour occuper un poste au sein de grandes entreprises du marché.

Par Karim Agoumi |

https://www.leconomiste.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...

Lauralie et Louise à l’aventure au Maroc Rallye 4 L trophy

Lauralie Callens et Louise Brun, deux musiciennes gersoises de Montestruc, ont créé l’association Music’4L ...

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x