Accueil / Actualités / Développement / Développement humain / S/D/F : Comme sauvons-les du froid

S/D/F : Comme sauvons-les du froid

Maires des grandes villes, élus locaux, ne voyez-vous pas en ce froid glacial souffrir nos compatriotes Sans Domicile Fixe ? Il est impensable qu’une ville telle que Casablanca, une ville telle que Marrakech, une ville telle que Fès…/…ne possèdent aucun Centre d’hébergement de nuit, en cette période de froid intense !

Le phénomène SDF ne nous est pas spécifique bien entendu, mais ne leur offrir aucun refuge fait de nos villes une triste exception…

Citoyens, associations, jeunes se mobilisent individuellement ou en groupes pour agir, comme je voudrais le montrer ici, mais les moyens sont du côté des élus, dont – rappelons-le – c’est le rôle !

Les membres de l’association Marocains Pluriels ont donc lancé un appel sur les réseaux sociaux afin d’alerter les élus, le voici :

«Appel aux maires, aux élus … ceci est de votre responsabilité, ouvrons des Centres d’hébergement de nuit, aménageons des locaux, installons des lits de camps, matelas, couvertures…

– Nous connaissons tous ce crève-cœur de croiser dans nos rues un homme, une femme, un enfant -de plus en plus de femmes d’ailleurs- errant sans domicile, sans lieu, sans abri où se «réfugier».

Le plus souvent nous «aidons» d’une pièce, d’une couverture, d’un vêtement… puis nous chassons vite cette image de notre esprit -c’est humain-

Lorsque le froid sévit et que nous-mêmes n’avons qu’une hâte, celle de rentrer chez nous, notre conscience souffre et nous nous sentons «coupables» de laisser ces compatriotes seuls face au froid !!!

Particuliers, associations, fondations nous sommes très nombreux à tenter de soulager ces maux, pourtant nous ne pouvons agir qu’à la marge…

Les collectivités locales, les collectivités territoriales ont un rôle -ô combien primordial- à jouer : «Ouvrons des Centres d’hébergement de nuit !

– Nous connaissons tous des locaux – publics ou privés – inoccupés, il suffit que les municipalités les équipent en matelas, en lits de camps, en couvertures et y installent des douches (nombre d’entreprises peuvent y participer) pour que nos concitoyens sans domicile trouvent au moins un abri pour passer la nuit !

Ce n’est ni compliqué ni onéreux, il suffit de le vouloir.

Opération citoyenne S.D.F / Sauvons- les du froid»

A Mohammedia ce sont d’autres jeunes qui lancent une initiative #Ghatini (couvre-moi)

«Parce qu’on ne peut fermer les yeux et le cœur sur nos semblables en détresse… Ensemble, pour eux» écrivent ils, lançant le défi de collecter une centaine de couvertures et habits chauds, destinés à 100 sans-abri…

C’est aussi une jeune Marocaine, Rim El Amaoui, qui, de son côté, lance un challenge humanitaire national #Ghatti Khouk, #couvre ton frère avec le slogan «Réchauffons les cœurs en réchauffant les corps».

À Oujda ce sont les jeunes de l’association «Passagers» qui poursuivent l’opération «#Fik l’berd, Hak khoud» qu’ils ont initiée dès le début de l’hiver avec les associations de jeunes «Marock’Jeunes» à Marrakech, «Par-Delà les Remparts» à Fès, «MPj» à Casablanca, «Vent Nouveau» à Essaouira et «Horizons» à Mohammedia…

Enfin à Casablanca les jeunes de «Marocains Pluriels juniors» organiseront dimanche 20 janvier l’action «Zleifa Dyalek» (un bol pour toi) où ils offriront un bol de harira chaude aux SDF…

La jeunesse bouge, les associations sont sur le terrain, les citoyens s’activent…bref la société se mobilise, il serait urgent que les élus locaux, les conseils municipaux, régionaux, les maires se mettent au diapason…

Publié par 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

EFE-Maroc et MEPI célèbrent le succès de leur projet d’employabilité des jeunes

600 jeunes issus des villes de Fès, Meknès, Sefrou et Taza ont bénéficié des ...

Ben Msik: des jeunes défavorisés formés à la musique électronique

En partenariat avec l’association Racines et le centre de deuxième chance Al-Jisr, L’A.M.M.E (l’Association ...

Lauralie et Louise à l’aventure au Maroc Rallye 4 L trophy

Lauralie Callens et Louise Brun, deux musiciennes gersoises de Montestruc, ont créé l’association Music’4L ...

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Soyez informés!

En vous abonnant à la lettre d'infos de Monasso, vous ne manquerez plus aucune information associative ou presque.

Monasso.ma s'engage que votre adresse mail ne sera jamais partagée avec d'autres sites.
x